Sécurité de proximité

SECURITE-EMPLOI : LE TANDEM DE L’ÉMERGENCE

En créant l’Agence d’assistance à la sécurité de Proximité le 5 août 2013, le Président Macky Sall a, en effet, voulu s’investir à fond dans le créneau de la sécurité de proximité et de l’emploi en faveur des jeunes. Il lui a alors assigné une double mission: créer une nouvelle dynamique sécuritaire des personnes et des biens, et promouvoir des emplois au profit de la jeunesse.

Ainsi, depuis le lancement des activités le 5 septembre 2013 et la mise en service des 10.000 ASP recrutés sur toute l’étendue du territoire le 3 mars 2014, l’Agence ne cesse, jour après jour, de répondre à cette lettre de mission du chef de l’Etat.

« Le Président Macky Sall nous a donné une feuille de route pour nous baliser le chemin, nous nous en servons comme une boussole pour traduire en actes ses ambitions pour le Sénégal émergent et pour sa jeunesse
L’Agence développe le concept de la Gouvernance Sécuritaire de Proximité qui est une réponse à la politique d’emplois des jeunes traduisant une vision du Chef de l’Etat Macky Sall. L’Asp sert de centre d’incubation et de tremplin pour les centaines de diplômés supérieurs et de brevetés techniques qui côtoient pour la première fois le monde professionnel.

Fruit de la vision et de la volonté du Chef de l’Etat, l’Agence d’assistance à la sécurité de Proximité vient à peine de souffler sa première bougie. Créée le 5 août 2013, et mise sur orbite en mars 2014 avec le déploiement des dix mille ASP au niveau des 45 départements du pays, l’Agence s’est résolument engagée dans la satisfaction des besoins sécuritaires du Sénégal en misant sur le tandem sécurité-emploi. Conscient que la première source d’insécurité c’est le chômage qui expose les jeunes à toutes sortes de délinquance, le Chef de l’Etat a fait le choix sans équivoque d’une nouvelle démarche sécuritaire axée sur la prévention et la proximité dont l’objectif est double : créer une nouvelle dynamique sécuritaire des personnes et des biens, et conséquemment, créer des d’emplois au profit de la jeunesse. Sa vision d’impulser « une gouvernance sécuritaire de proximité » procède justement de cette volonté ferme de répondre à cette double demande sociale exprimée d’une part par les jeunes jusque-là gagnés par l’angoisse du futur et les parents plongés dans la psychose de voir leurs biens spolier ou de subir une agression dans le rue ou à domicile.
En ville comme en campagne, le Sénégal est traversé par ces signaux d’alerte dont le président de la République, dans ses campagnes électorales comme dans ses tournées économiques, a su décoder les messages les plus profonds. C’est donc cette grille de lecture qu’il convient d’appliquer au journal que vous avez devant vous et dont le thème principal porte sur le binôme sécurité-emploi. Si en une année d’existence l’Agence est née, a pris forme et s’est imposée comme un élément essentiel du dispositif de sécurité dans notre pays, on le doit certes à cette vision prospective du Chef de l’Etat qui a très tôt compris que pour créer les bases d’un développement durable, il faut rebâtir la société sur le socle d’une sécurité qui rassure et d’une jeunesse qui assure. On le doit également à une équipe pluridisciplinaire dynamique et expérimentée disposant de référentiels solides pour élaborer des programmes pertinents et appropriés répondant au mieux aux besoins des populations. On le doit surtout à des jeunes ASP volontaristes, résolument engagés au service de leur patrie et prêts à tous les sacrifices pour faire avancer leur pays sur les sentiers de l’émergence. C’est en cela que ce premier numéro du magazine de l’Agence constitue une suite logique du numéro spécial que nous avions réalisé au mois d’août-septembre 2014 et qui portait justement sur la
L’ASP UNE AGENCE EMERGENTE OU L’INNOVATION PAR LE TANDEM EMPLOI-SECURITE

Une machine à emplois est née ! Réaliser un ambitieux projet dans un contexte économique et politique difficile avec le recrutement, la formation et le déploiement de 10.000 jeunes en quelques mois, cela relève d’un exploit. A l’an I de l’ASP, c’est déjà un pari gagné malgré quelques difficultés à stabiliser les effectifs. Toutefois nous pouvons dire que les résultats obtenus dépassent largement les objectifs Au plan social, l’Agence réussit à combattre non seulement la pauvreté et le chômage mais aussi l’oisiveté, et le stress. Au plan économique, elle a créé une valeur ajoutée à l’économie en faisant rentrer des centaines de millions distribuées à ces 10.000 jeunes qui ont retrouvé le sourire grâce à l’Asp. Au plan politique, après les propos malveillants vite battus en brèche, l’Agence fait l’unanimité et oblige toutes les forces vives de la nation à soutenir ce projet.
La sécurité en couleurs et bonne humeur

Il est heureux de voir que ces agents armés de patriotisme aident la police et la gendarmerie à assurer la fluidité de la circulation et s’occupent de la garde devant des édifices publics. Ils ne manquent pas d’hospitalité pour faire office de sentinelles dans quelques représentations et résidences diplomatiques. Sans armes à feu, mais le cœur plein de flammes, les ASP font partie désormais de l’âme sécuritaire du pays mais aussi du décor de la ville. Visibles et lisibles dans les artères de Dakar et à l’intérieur du pays, les ASP respirent la forme. Casquettes lumineuses bien visées à la tête, les assistants à la sécurité de proximité dégagent bien avec leurs uniformes composés de « Lacoste » « bleue marine » alternés au « gris » chatoyant cassés par de jolis pantalons noirs reposant sur de solides chaussures « rangers »… Les ASP ont déjà montré cette élégance légendaire depuis le 4 Avril 2014, à l’occasion du défilé marquant l’anniversaire de l’indépendance du Sénégal. C’est cette même image qui s’affiche partout notamment dans les manifestations officielles, dans les ministères, dans les plages, dans les quais, dans les marchés… L’ASP a l’ambition de sécuriser des vies, des sentiments, des sensations, des humeurs en faisant de la prévention… Elle se positionne ainsi dans la lutte contre la délinquance et dans la préservation de l’environnement. Au-delà de son positionnement stratégique dans le giron sécuritaire, l’ASP se donne l’image d’un centre d’incubation pour les jeunes diplômés et sans-emplois… Elle regorge d’agents titulaires de Master, licence entre autres diplômes professionnels faisant de cette Agence, un véritable laboratoire. L’Agence d’Assistance à la Sécurité de Proximité signe plusieurs conventions avec des structures publiques et privées. Le partenariat avec le Ministère de la Formation Professionnelle va permettre d’accompagner les ASP pour leur insertion personnelle dans la vie active.