Direction de l’Office Central de Répression du Trafic Illicite des Stupéfiants

Dans la lutte contre la drogue, la Direction de l’Office central de Répression du Trafic illicite de Stupéfiants (D.OCRTIS) a joué un rôle d’avant-garde  en développant diverses techniques et stratégies pour surveiller les lieux à risque, traquer les dealers et autres trafiquants de tout acabit, afin d’atteindre les objectifs nationaux de réduction de l’offre et de la demande de drogue.

L’OCRTIS a réussi une meilleure occupation du terrain en renforçant sa présence à l’intérieur du pays, notamment aux frontières, à Mboro, « KeurMassar », Mont Rolland où la saisie s’est soldée par l’arrestation d’un des principaux animateurs du trafic international de chanvre indien via le Corridor malien,  cité également plusieurs fois, lors des précédentes opérations de démantèlement de réseau de trafic de cannabis à Dakar. Ces actions soutenues ont conduit à l’arrestation de cent soixantetrois (163) personnes, et à la saisie d’une (01) tonne deux cent quarantedeux virgule cinq cent soixante deux (1242,562) kilogrammes de chanvre Indien – quatre cent cinquantetrois et  un (453,1) grammes de résine de cannabis (Haschich) – neuf cent trente trois virgule six (933,6) grammes de Cocaïne – cent dixneuf (119) képas d’héroine – quinze (15) comprimés Benzodiazépines – près d’une (01) tonne de khat séché.

Ce service a, par ailleurs, poursuivi ses missions dans le cadre de la coopération internationale en participant à la formation dispensée par la Police française à plusieurs de ses éléments en GTPI, filature, techniques d’enquêtes et de surveillance. En plus, les agents ont bénéficié de stages et de séminaires de formation à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, dans le domaine des drogues et de leurs circuits d’écoulement, ce qui a permis à l’Office d’être mieux outillé pour une meilleure efficacité dans la croisade de lutte contre les réseaux de trafic de drogue